L’addiction

A l’orée de nos désirs
Lieu où la déraison règne
Se cache un curieux martyr

Dans la honte et la douleur
Il vit d’étranges plaisirs
Terrés au fond de son cœur

Il se fait une promesse :
Noyer ses sombres ardeurs
Ses misérables déesses

Il affronte son esprit
Sans oublier les caresses
De son délicieux délit

Puis retourne de plus belle
Dans sa détresse infinie
A la dernière étincelle

Rongé par son addiction
Sa maîtresse l’ensorcelle
Pour en faire son démon

Plus cruelle qu’une teigne
Elle le ramène en amont
Là où de nouveau il saigne

A l’orée de nos désirs…

Publicités