Les frontières

Les rayons ocres du soleil brossent les champs
Pour l’ultime apparition du disque de sang
L’aube suivante sera pleine de promesses
Comme une lumière dans notre détresse
Alors une voix sourde retentira
Ici et Là
Il n’y aura plus de frontières
Plus d’horizon entre mers et terres
Pères et mères
Juste une porte coulissante ente la mort et la vie
Entre le jour et la nuit
Il n’y aura plus de eux ou de vous
Ici Là et Partout
Mais seulement un grand tout
Un grand Nous
Mars et Vénus s’aimeront à nouveau
Nous sèmerons le renouveau
La lune nous tournera le dos
Et comme Bacchus nous seront ivres de musique
Pour le grand come-back du Mystique
Sous un soleil d’Afrique
Les étoiles joueront à la marelle
Au rythme du dancefloor éternel
Au son d’une mélodie d’un autre âge
Venue d’un autre rivage
Puis un soir de vendange
Nous aurons notre part des anges
Pour voir
Pour boire
La récolte des saints
La sève des seins
Alors guerre et paix n’auront plus aucun sens
Plus de haine ni de vengeance
Enfin la vie sera en abondance
En vain l’amour abandonné
La mort aimée

Publicités